Alors que le transport aérien est touché au coeur en raison de la pandémie de coronavirus, des organisations ou associations n’hésitent pas se faire les lobbyistes de la filière ferroviaire.